Oratorio Vigilant Animal – Opus Final

Dans l’opus 3, on suit l’histoire de Gary Heffes, un écrivain à succès. Depuis quelques temps, son corps le lâche, sujet à des chutes de tension brutales, il devient maladroit et inattentif, jusqu’à se faire renverser dans la rue. Ce jour-là, Gary fait la connaissance de Pal qui tente de se faire aimer de lui et demande de l’aide… Pal veut lui aussi devenir quelqu’un. Il supplie Gary de l’y aider. Tout bascule quand Pal et Mélanie insistent et le séquestrent dans l’appartement de leur cité. Gary Heffes est incapable de répondre à leurs attentes, en revanche, il saisit l’occasion de cette confrontation pour se raviver et regagner peu à peu l’animalité qu’il lui faisait défaut.

Ce personnage d’auteur en panne est en quelque sorte le pivot de l’histoire, dans le sens où Gary a les aspects d’un auteur démiurge : c’est lui qui a écrit l’histoire de Jay, Jay est l’alter égo qu’il a inventé pour se soigner d’une passion amoureuse qui a mal tourné. La partition de Jay est écrite à la 3ème personne du singulier, ce qui signifie qu’il est un personnage de papier… inventé par Gary Heffes. Dès lors, lorsque Jay entre en scène, c’est le double de Gary qui entre en scène. Ainsi, la présence de ce troisième opus dédié à Gary va nous permettre de creuser la question du double, du faux semblant, de l’oeuvre d’art et son pouvoir cathartique.

Création janvier 2021 à La Manufacture – CDCN, Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine
__
OPUS 1, 2 et 3 final
Oratorio Vigilant Animal

Performance et jeu
Rébecca Chaillon, Audrey Saffré et Lymia Vitte
Avec la participation à l’image de Maika Louakairim

Texte Gianni-Grégory Fornet
Musique Élodie Robine, Suzanne Péchenart, Gianni-Grégory Fornet et Grégory Vouillat-Buzinet
Images João Garcia
Son François Gueurce
Éclairage et technique Suzanne Péchenart
Durée 1h40

Soutiens : Le CNDC – La Manufacture (Bordeaux) au titre de l’accompagnement de parcours d’artiste, Melkior Théâtre – La Gare Mondiale (Bergerac), l’aide à la résidence de l’Iddac – Agence Culturelle de La Gironde et de l’Atelier des Marches de l’Été, Agence Culturelle Départementale de Dordogne-Périgord, l’OARA, Le Moulin du Marais (Lezay) – résidence d’écriture, La Loge (Paris) – résidence au CENTQUATRE dans le cadre de 90m2 et le Théâtre L’Horizon (La Rochelle) pour une résidence plateau.